acouphene et hijama

L'acouphène  est une sensation auditive anormale dont l'origine reste souvent inconnu. C'est un bruit qui est entendu dans l' oreille ou dans la tête sans que ces sons existent ou soient émis dans l'environnement. lls sont généralement le signe d'un dysfonctionnement de l'oreille ou du nerf auditif Les causes ont des origines diverses , ce qui entraine des difficultés pour trouver un réél traitement adéquat à chaque personne .

or

En 1997, on comptait selon l'institut Français d'information sur l'audition: 2 500 000 personnes en France souffrant de ce trouble, dont beaucoup très sévèrement. On en compte 4 millions aujourd'hui. Dans 95% des cas les acouphènes ne sont pas grave au sens médical du terme. Toutefois il est utile de préciser que nous expérimentons tous (ou presque) à un moment de notre vie de brefs moments ou nous entendons des sons dans nos oreilles. Ceux- ci surviennent le plus souvent à la suite d'une exposition à une musique très forte. Ces sons internes disparaîtront d'eux-mêmes, sans intervention.

Le « diagnostic médical » est établi suivant:
1. Les causes spécifiques
2. Le mécanisme pathologique,
3. La constitution du patient,
4. L'état de santé du patient.

Les Origines du troubles

Il est primordial de distinguer les acouphènes d'ordre « subjectifs » et les acouphènes d'ordre « objectifs ».


- Les acouphènes subjectifs sont les plus courants (95% des cas) et sont uniquement détectables par la personne atteinte . Ils touchent essentiellement les personnes âgées de plus de 60 ans . La cause la plus fréquente est l'atteinte de la cochlée . Ils sont difficiles à traiter .


- Les acouphènes objectifs sont exceptionnels et correspondent à un bruit audible à la fois par la personne et son entourage et dont l'origine est vasculaire . Un fait essentiel , il n'existe que dans une seule oreille.

 

Plusieurs hypothèses sont retenues:
1. Perturbation au niveau de la « cochlée ».
2. Activité anormale au niveau des voies nerveuses auditives , l'émission d'influx nerveux en boucle au niveau des aires auditives du cerveau serait alors interprétée comme un son.
3. Survenu à la suite d'un problème circulatoire .
4. Chez les personnes souffrant d'arthrose cervicale .
5. Séquelle d'opération de l'oreille moyenne .
6. A la suite d'un traitement médicamenteux .
7. Accompagnant une surdité , une tumeur bénigne ou maligne ou l'otosclérose .
8. Accompagnant un bouchon de cérumen , une otite .
9. Causé par le stress , les allergies alimentaires , les problèmes d'articulation de la tête et du cou .
10. Associé à des problèmes endocrinien ou d'hypertension
11. Associé à la maladie de Ménière .
12. Associé à un bocage de l'articulation temporo- mandibulaire.

Symptômes apparents

seuil

les acouphènes provoquent diférents sons ou bruits perçues dans les oreilles,d'intensité, de durée de modulation sonores variables  :
- Des bourdonnements ,
- Des sifflements ,
- Des chuintements ,
- Des tintements ,
- Des palpitations sonores .

Ces bruits peuvent parfois devenir intolérables et vont provoquer de l 'insomnie , de l'irritabilité , des troubles de la concentration et conduire parfois à la dépression .

Selon leur cause, les acouphènes peuvent s'accompagner d'une perte d'audition , de nausées , de somnolence , de vertiges , de douleur ou de l'impression persistante d'avoir un bouchon dans les oreilles. Dans certains cas rapportés, les personnes entendent des voix ou une musique , on parlera alors "d'hallucination auditive" .

Causes générales

L'acouphène provient de la création d'un signal nerveux anormal à un quelconque niveau des voix auditives qui, après traitement par ces dernières, est interprété comme un bruit lorsqu'il atteint le cortex auditif . Ce bruit peut passer inaperçu ou devenir très gênant, selon le fonctionnement du système neurovégétatif de la personne et la charge émotionnelle qu'elle délivre.

1. Les acouphènes de cause extrinsèque 

- Acouphènes pulsatiles , rythmés par le pouls et doivent faire suspecter une anomalie vasculaire, rétrécissement d'un conduit circulatoire interne, anévrysme ou autre.

- Acouphènes à type de souffle rythmés par la respiration évoquent une béance de la trompe d'Eustache.

- Acouphènes rapportés par la contraction rythmés des muscles et des osselets comme les cliquetis ou tintements

2. Les acouphènes trouvant leur origine dans les affections de l'oreille et du nerf auditif.

- Blocage de l'oreille interne par un bouchon de cérumen, une otite externe, une tumeur osseuse bénigne.

- Une atteinte de l'oreille moyenne par une "otospongiose" ( affection génétique) qui bloque le jeu des osselets, l'étrier et qui a un effet toxique sur l'oreille interne. Une otite moyenne aiguë ou séreuse

- Une atteinte de l'oreille interne (cochlée) : maladie de ménière, traumatismes sonores, presbyacousie, surdités toxiques, labyrinthites (état inflammatoire de l'oreille interne), surdités brusques ou fluctuantes traduisant des désordres de la microcirculation de la cochlée, parfois désordres de l'immunité.

- Atteinte rétrocochléaire (entre cochlée et tronc cérébral): les neurinomes (tumeurs bénignes de la « gaine de Schwan » qui est un tissus isolant entre les fibres nerveuses conductrices).

- Atteinte des centres cérébraux rarement observée en ORL.


IMPORTANT
Certains médicaments peuvent également être responsables d'acouphènes:
- Des fortes doses d'aspirine
- L'ibuprofen,
- Les anti- inflammatoires non stéroïdiens,
- Certains antibiotiques,
- Les anti- dépresseurs,
- Certains diurétiques, antipaludiques et la quinine,
- Certains contraceptifs oraux, et la chimiothérapie.

Les examens médicaux :

1. Les consulations :

L'ORL a l'aide d'un outil adapter examinera le conduit auditif et le tympan, vérifiera si vous n'avez pas de bouchon de cérumen, rechercher les éventuels vertiges ou un debut de surdité. 

Le phlébologue ou l'Angiologue vérifiera l'état de votre circulation. Les acouphènes d'origine vasculaire peuvent être mise en évidence lors dl'auscultation de la région haute du cou . Ils apparaissent en même temps que les battements du pouls carotidien traduisant la progression du flux sanguin à chaque cycle du cœur. 

Le neurologue éventuellement permettant la recherche d'une cause précise.

2. Examens et analyses complémentaires
- L' artériographie
qui va permettre de visualiser un anévrisme carotidien.
-
Lorsque les acouphènes deviennent permanents et invalidants, le médecin peut être amené à prescrire des examens audiométriques permettant de mesurer l'audition.
- D'autres examens radiologiques
pourront être pratiqués comme « le scanner ou l' IRM»

Les traitements

Dans la plupart des cas il est difficile d'identifier avec précision la cause des acouphènes. Toutefois certains traitements peuvent être appliqués mais leur efficacité et leurs effets secondaires diffèrent selon chaque personne.
- Certains médicaments peuvent donner des résultats positifs.
- Le recours à la chirurgie selon la cause identifiée peut être bénéfique.
- L'assourdissement blanc consiste à camoufler l'acouphène par un bruit extérieur.
- La prothèse auditive , jumelée ou non à un assourdisseur,
- La relaxation pour amener la personne à une maîtrise de ses réactions biologiques et émotives au moyen de différentes techniques.

moi

Traitement par hijama :

En hijama il existe des points pour les acouphènes mais comme vous l'avez compris, il faut connaitre la cause et donc les points seront différents en fonction des cas, d'où l'intérêt d'avoir un diagnostic médical préalable, mais si les médecins n'ont pas trouvé la cause, vous pouvez aussi vous orientez vers un bilan naturopathique.

En hijama pour la faiblesse de l'ouïe, l'inflammation des nerfs de l'oreille et les résonnement il y a , les deux points 1 et 55, des points sur les trapèzes , et des points précis sur la tête et derrière les oreilles.

Bien sure en hijama il faut toujours un suivi , une séance peut suffir mais parfois il en faut plusieurs.

Un traitement naturopathique associé peut potentialisé l'effet de la hijama. J'ai eut de très bons résultats sur les acouphènes débutants avec guérison totale. Et des net diminution voir disparition sur des acouphènes anciens.

 Traitement naturopathique

1. Cure préparatoire

- Il faudra dans un premier temps éliminer une cause grave relevant obligatoirement d'une consultation médicale.
- Le naturopathe pourra ensuite accompagner le traitement médical donné par le médecin. Si la cause est mineure, elle pourra être prise en charge dès le début par la naturopathie. Le naturopathe se préoccupera des facteurs émotionnels dans un premier temps et interviendra en parallèle sur l'alimentation en supprimant les aliments ou produits favorisant l'acouphénie ex: le tabac, l'alcool, le café.
- Il devra se pencher sur le mode de vie du consultant afin d' éliminer tous ou partie des facteurs pouvant être à l'origine du trouble ou l' accentuer.
- Il pourra être fait appel à des techniques de massage et de relaxation .
- La pratique de l'hydrologie peut s'associer aux précédentes techniques en pratiquant des bains aux huiles essentielles aux propriétés relaxantes .
- Attention aux bruits en évitant d'exposer ses oreilles à des volumes sonores trop élevés .

2. Cure de désincrustation tissulaire

- Au cours de cette cure on va procéder à un nettoyage de l'organisme afin d' évacuer toutes les toxines psychiques (émotions négatives) et physiques (dysfonctionnement organique) .
- Le drainage des émonctoires sera entrepris en appliquant les techniques les plus appropriées comme: la bromatologie , la phytologie , l'hydrologie .
- Éviter les allergènes alimentaires qui peuvent aggraver les acouphènes comme: « le chocolat, le lait, le fromage, les produits à base de soja, l'avocat, les bananes très mûres ou les agrumes ».
- Tous les excitants y compris le tabac seront à supprimer car ils peuvent affecter le nerf auditif et exciter sa sensibilité. Un excès de thé peut aussi causer l'apparition d'acouphènes.
- La gestion du stress doit apparaître comme un facteur déterminant dans l'évolution des acouphènes. Le stress est un facteur aggravant , voire causal dans certains cas.
- En considérant que les acouphènes sont symptomatiques d'un problème de santé, on comprend l'importance d'une bonne gestion du stress comme mesure préventive .

3. Cure de Revitalisation

- Au cours de cette cure il sera indispensable de veiller à maintenir l'équilibre émotionnel de la personne et de veiller à l'application des conseils alimentaires donnés en deuxième cure.
- Une supplémentation en minéraux , oligo - éléments et vitamines sera conseillée afin d'éviter toutes carences.
- On va poursuivre les techniques déjà conseillées en cure préparatoire.

Conclusion

- En matière de prévention , le naturopathe à un rôle très important à jouer et sa vocation première de conseiller doit garder toute sa priorité dans ce type de trouble aux causes si nombreuses.

Me contacter / Par sms

sigature

sources : http://naturopathiesite.free.fr/trouble_repertoireacouphenes.htm