hijama et grossesse

Beaucoup de soeurs me demandent si l'on peut faire la hijama pendant la grossesse, car en médecine allopathique elles sont parfois bloquées car ne peuvent prendre aucun traitement pour cause d'intoxiquer le foetus.

Les solutions naturelles sont nombreuses et parmi elles la technique des ventouses qui a tout son avantage. Les séances d'hijama sont bien sures possibles mais dans certaines circonstances.

Alors la femme enceinte peut-elle faire la hijama? :

C'est dans les esprits de chacun qu'évidement la hijama n'est pas permis pendant la grossesse, sans vrai fondement (lire mon dernier article a ce sujet)Il existe plusieurs cas de figure et la raison pour laquelle la hijama est demandée à toute son importance.

canstockphoto36016232

Si la hijama est demandée pour soulager un symptôme  à la grossesse : sciatique, jambes lourdes, maux de tête par exemple la hijama peut être proposé, mais par exemple pour les sciatiques nous ne travaillerons pas le 1er trimestre, mais nous attendrons le 2ème car la région du bas dos représente toute la région pelvienne. 

J'ai le souvenir d'une soeur enceinte de mois et demi qui n'arrêtait pas de vomir, elle ne pouvait pas bouger, cuisiner, manger chaque mouvement lui provoquaient des nausées, même quand elle lisait elle vomissait à cause du mouvement des yeux de droit à gauche de la lecture, soubhanallah: après une séance d'hijama plus de nausées la semaine suivante elle ne souffrait plus machaallah.

Une autre était atteinte de polyartrite rhumatoïde (une maladie articulaire) lui provoquant des douleurs horribles au niveau des bras, des épaules, après 2 séances d'hijamaelle a bien terminé sa grossesse.

J'ai aussi suivi des soeurs ayant des scléroses en plaques durant leur grossesse, la hijama leur a permis de ne pas être en crise et diminué l'intensité de la crise post-accouchement (car dans les seps les crises inflammatoires sont intenses après l'accouchement)

Je me rappelle aussi de quelques cas de soeurs atteintesde troubles circulatoires, une séance par mois pendant le 2ème trimestre, et 2 séances au 3ème trimestre ontnettement amélioré l'état circulatoire de leurs jambes et évité ainsi l'apparition de varices et varicosités disgracieuses.

Quelques soeurs aussi sous l'influence hormonalesouffrent de migraines aussi la hijama peut être faite.

La hijama au début de grossesse (de façon générale) évite les fausses couches.

canstockphoto20017261

Si la hijama est demandée pour un souci avec le foetus ; la hijama pourra être faite aussi après le 1er trimestre mais on privilégiera les points d'hijama général dans un but d'améliorer l'état de la maman afin que le bébé se porte mieux.

J'ai l'experience d'une soeur qui est venu me voir a 5 mois de grossesse, le pronostic vitale de son bébé était engagé, il avait un petit poids et plus de liquide amniotique. La soeur m'a bien préciser que j'etais son dernier sabab (la guérison étant dans les mains d'ALLAH taala) , j'ai donc pratiqué une hijama spéfique pour elle. UN mois après les médecins n'en revenaient pas, le bébé avait repris en un mois le poids qu'il avait perdu, et le liquide amniotique était redevenu norma. Le bébé est né en bonne santé mashaALLAH.

En conclusion et pour résumer :

Vous souhaitez soulager un symptôme (hors région du bas du dos) et vous êtes  en bon état général ; vous pouvez profiter des séances de ventouses du début à la fin de votre grossesse.

Vous  présente une grossesse à risque ou le foetus : vous pourrez faire la technique des ventouses, sous avis médical et après le 1er trimestre de grossesse.

Rappel : La hijama est une technique bien être sunnah en aucun cas ne remplace une consultation médicale. 

La naturopathie peut vous aider pendant la grossesse :

programme 9 lunes

Reserver votre programme en ligne ou au cabinet

logo3